Aspi robots

Fureur contre le & # 39; système de notation des coronavirus & # 39; du NHS qui "discrimine le patient ayant des troubles d'apprentissage"

  • GIULIANI SpA Protection contre les chutes Bioscalin Physiogenina Systeme integre d'action
    Bioscalin Physiogenina systeme BIOSCALIN(R) Physiogenina systeme est la nouvelle poignee seulement BIOSCALIN(R) qui effectue la pointe action combinee sur les cheveux de l'interieur et sans: la promotion des cheveux sains, preserve et prolonge la vie, agit sur la fibre capillaire et le bien-etre du cuir
  • FLURY SYSTEMS Porte-outils profil contre-profil pour toupie arbre de 30 mm - FLURY
    Outillage Machines d'atelier Toupie à bois et accessoire Porte-outils de toupie FLURY SYSTEMS, Ce porte-outils est l'excellence pour la réalisation de profils et contre-profils ! En alliage léger, il est équipé de plaquettes profilées au carbure qui attaqueront le bois, bois massif, facilement. Livré
  • AEDES Gel d'éloignement contre les pigeons - Bird Free - Lot 15 coupelles
    Système révolutionnaire pour éloigner les oiseaux, BIRD FREE est présenté sous forme de gel qui par reflet des rayons UV apparaît comme un petit feu (lumière vive).  Lot 15 coupelles
  • Myprotein Vitamine C & Cerise Montmorency - 30Gélules
    La vitamine C est importante pour tous les objectifs d'entraînement, car elle renforce le système immunitaire de votre organisme après un entraînement.1 Nos comprimés végétariens et végétaliens sont parfaits pour qui cherche à augmenter son apport en vitamine C et en cerises de manière simple.
  • Myprotein Acidophilus & Vitamine D3 - 30Comprimés
    Nos comprimés sont un mélange unique d'acidophilus et de vitamine D3 qui constituent un complément alimentaire facile à prendre et qui renforce le système immunitaire1 et favorise un système digestif sain.2
  • Myprotein Vitamine C & Cerise Montmorency - 60Gélules
    La vitamine C est importante pour tous les objectifs d'entraînement, car elle renforce le système immunitaire de votre organisme après un entraînement.1 Nos comprimés végétariens et végétaliens sont parfaits pour qui cherche à augmenter son apport en vitamine C et en cerises de manière simple.
  • Myprotein Acidophilus & Vitamine D3 - 60Comprimés
    Nos comprimés sont un mélange unique d'acidophilus et de vitamine D3 qui constituent un complément alimentaire facile à prendre et qui renforce le système immunitaire1 et favorise un système digestif sain.2
  • ghd Vaporisateur Straight & Smooth par ghd
    Contrôlez les frisottis et les fourches indésirables avec le Vaporisateur ghd Straight & Smooth , une formule légère qui promet d'apaiser, de lisser et de discipliner les cheveux normaux et fins. Formulée avec le système innovant de protection thermique de la marque, la brume non collante protège contre les
  • Lumene Crème Jour & Nuit Réhydratante Détox Nordique Lumene Sisu [Urban Antidotes] 50 ml
    Protégez votre peau contre les agresseurs environnementaux quotidiens avec la Crème Hydratante Jour et Nuit Sisu Lumene, un soin hydratant très nourrissant qui redonne jeunesse et vitalité au teint. Grâce à l’écorce de pin nordique riche en antioxydants et à l'extrait de nœud d'épinette, cette crème luxueuse
  • Goldwell Après-shampooing anti-reflets jaunes Blondes & Highlights Goldwell Dualsenses 200 ml
    Régénérez vos cheveux blonds avec l'Après-shampooing anti-reflets jaunes Blondes & Highlights Goldwell Dualsenses, un soin léger contribuant à éliminer les reflets cuivrés et à nourrir en profondeur. Sa formule démêlante utilise la formule exclusive FadeStopFromula qui lutte contre la décoloration et les
  • Goldwell Après-shampooing anti-reflets jaunes Blondes & Highlights Goldwell Dualsenses 1000 ml
    Régénérez vos cheveux blonds avec l'Après-shampooing anti-reflets jaunes Blondes & Highlights Goldwell Dualsenses, un soin léger qui contribue à éliminer les reflets cuivrés et à nourrir en profondeur. Sa formule démêlante utilise la formule exclusive FadeStopFromula qui lutte contre la décoloration et les
  • RapidLash, RapidBrow & RapidShield Eyelash & Brow Enhancer & Conditioner
    Ce pack par RapidLash est conçu pour créer des sourcils et des cils restaurés, réparés et plus sains. Pour vous protéger contre les facteurs externes du quotidien, comme la pollution, le maquillage, les outils de maquillage et autres soins de beauté quotidiens qui peuvent affaiblir les cils. Qu'il soit


  • Aspirateur eau et poussière NT27/1 Me cuve inox - KARCHER - 14281000
    L'aspirateur eau et poussières NT 27/1 est robuste, flexible, économique et polyvalent. Il est doté d'un bourrelet de protection circulaire qui protège l'appareil, ainsi que les murs, le matériel et le mobilier contre les dommages. Il est compact et dispose d'une série d'accessoires utiles, associés à
  • Aspirateur à main pour eau et poussière vert DOH109V
    Cet aspirateur à main va vous permettre de nettoyer très rapidement et sans effort les petits incidents d'eau ainsi que les dépôts de poussière récurrent, et ceux au quotidien. D'une puissance de 45 W, ce petit aspirateur est l'accessoire indispensable pour ne pas avoir à sortir votre aspirateur lourd et
  • Aspirateur à main pour eau et poussière vert DOH109V
    Cet aspirateur à main va vous permettre de nettoyer très rapidement et sans effort les petits incidents d'eau ainsi que les dépôts de poussière récurrent, et ceux au quotidien. D'une puissance de 45 W, ce petit aspirateur est l'accessoire indispensable pour ne pas avoir à sortir votre aspirateur lourd et
  • Domoova Aspirateur Robot DOMOOVA DRV80 Animal - Garantie 3 ans
    Le DOMOOVA DRV80 Animal est un robot aspirateur laveur, spécialement conçu pour en finir avec les poils d'animaux de compagnie. Efficace sur les surfaces allant jusqu'à 200m², le DRV80 Animal est idéal pour maintenir votre habitation propre et saine au quotidien, sans effort. Il est équipé d'une brosse en
  • Metabo Aspirateur tous usages Metabo ASR 25 L SC avec secoueur électromagnétique
    Aspirateur à eau et à poussière certifié pour un usage professionnel Idéal pour un usage mobile grâce à sa légèreté et à sa compacité Pour aspirer autour des outils électriques et pour nettoyer le chantier, l'atelier, etc. Prise d’asservissement pour outil électroportatif avec déclenchement automatique de
  • Kärcher Aspirateur multifonction Karcher WD 3 Premium - solides, liquides, soufflerie, cuve 17 L, 1000W
    Aspirateur multifonction Karcher WD 3 Premium - solides, liquides, soufflerie, cuve 17 L, 1000W. Aspirateur eau et poussières - puissance 1000W - cuve en acier de 17L avec filtre cartouche - fonction soufflerie - portatif avec roues et accessoires inclus
  • KARCHER Aspirateur KARCHER Multi-fonctions MV 4 Premium - 1000 W 20L
    Outillage Matériel et aménagement de l'atelier Aspirateur et sac Aspirateur professionnel, aspirateur de chantier, Détails : Avec le MV 4 Premium, bénéficiez d'une puissance de nettoyage optimale pour l'aspiration de poussière, gravats et liquides. Ergonomie révolutionnaire grâce à sa cassette pour
  • Bosch Aspirateur Bosch Easy Vac 3
    Nettoyage facile même à l’extérieur avec cet aspirateur portable peu encombrant de Bosch!- Facile à transporter et à ranger grâce à son design compact et son faible poids- Tous les accessoires sont stockés sur l'aspirateur pour un rangement pratique- S’allume et s’éteint automatiquement lors de l’utilisation

Un système de notation controversé & # 39; utilisé par le NHS pour décider qui reçoit des soins intensifs a été critiqué par crainte des personnes handicapées, on leur refusera un traitement qui leur sauvera la vie.

L'échelle & # 39; Échelle de fragilité clinique & # 39; (CFS) classe la fragilité des patients de un à neuf et est conçu pour prioriser les personnes les plus susceptibles de se remettre du virus tueur.

Il a été mis en œuvre alors que les hôpitaux du NHS s'efforcent désespérément de libérer des lits et des ventilateurs, dont la Grande-Bretagne manque désespérément, pour lutter contre la crise du COVID-19.

Mais cela discrimine les personnes ayant des troubles d'apprentissage qui peuvent avoir besoin de soins 24h / 24, selon Irene Tuffrey-Wijne, professeur à l'Université de Londres.

Lynn Murray, de l'association caritative pour les troubles d'apprentissage Don & # 39; t Screen Us Out, a déclaré que le système de notation traitait les personnes handicapées comme une "sous-classe de la population".

NICE recommande aux cliniciens d'utiliser l'échelle de fragilité clinique lorsqu'ils envisagent des patients en soins intensifs.

NICE recommande que les médecins du NHS utilisent l'échelle controversée de fragilité clinique lorsqu'ils envisagent des patients pour des soins intensifs. Il classe la fragilité des patients de un à neuf et est conçu pour prioriser ceux qui sont les plus susceptibles de se remettre du virus tueur.

Mais cela discrimine les personnes ayant des troubles d'apprentissage qui peuvent avoir besoin de soins 24h / 24, selon le professeur Irene Tuffrey-Wijne de l'Université de Londres (photo)

Mais cela discrimine les personnes ayant des troubles d'apprentissage qui peuvent avoir besoin de soins 24h / 24, selon le professeur Irene Tuffrey-Wijne de l'Université de Londres (photo)

Sous la direction, les patients atteints de coronavirus sont classé parmi neuf en fonction de l'âge, de la fragilité et des conditions sous-jacentes.

Les gens sont considérés comme "extrêmement fragiles" s'ils "dépendent entièrement des soins personnels", explique le guide.

Cela les placerait à un total de sept points avant de considérer les conditions de santé sous-jacentes.

Selon le système, les personnes dont le score combiné est supérieur à cinq auraient une incertitude quant aux avantages des soins intensifs.

Professeur Tuffrey-Wijne, à lL'expert en troubles d'apprentissage et en soins palliatifs a déclaré que le système laissait trop de place à l'interprétation et pouvait voir les personnes handicapées incorrectement classées comme «en fin de vie».

Elle a déclaré que les personnes qui dépendent entièrement des soins personnels en raison de handicaps physiques et cognitifs & # 39; Ils peuvent être classés comme fragiles malgré leur bonne santé.

Le professeur Tuffrey-Wijne, écrivant sur son blog, a déclaré: “ Il n'y a aucune raison de penser qu'ils ne vivront pas à un âge avancé, mais le CSF la place fermement dans la catégorie du déclin, un pas de plus. La fin de vie et à deux pas de la mort.

LA GRANDE-BRETAGNE N'A TOUJOURS PAS ASSEZ DE VENTILATEURS

Les hôpitaux britanniques comptent encore 21 825 ventilateurs en deçà des 30 000 dont ils auront besoin lorsque la crise sera à son apogée.

Les efforts pour amener les fabricants à produire des ventilateurs sont en cours, et le gouvernement avait déjà commandé 10 000 exemplaires à Dyson, malgré le fait que le géant de l'ingénierie ne les avait jamais fabriqués auparavant.

L'homme d'affaires milliardaire James Dyson a déclaré que "la course est lancée" pour obtenir les machines médicales créées spécifiquement pour la pandémie.

La firme britannique, plus connue pour ses aspirateurs, a déclaré qu'elle possédait un prototype testé par l'homme et qu'elle pourrait commencer à les livrer à partir de la mi-avril, en attendant une “ approbation réglementaire ''.

Mais des sources liées à l'une des collaborations de fans au sein de l'industrie britannique auraient averti que les objectifs de fabrication "n'étaient pas proches" d'être atteints.

Une source a déclaré à The Guardian: “ Vous ne pouvez tout simplement pas faire ce genre de choses du jour au lendemain, c'est ce qu'ils essaient de faire. Mais s'il y a une deuxième vague en hiver, nous en aurons beaucoup plus d'ici là.

Une deuxième source a déclaré qu'il était impossible & # 39; de produire au sommet & # 39;.

Le groupe britannique Ventilator Challenge, qui comprend Dyson et Rolls-Royce, a déclaré que son objectif était de construire 1500 machines par semaine d'ici la fin du mois, mais que 30 seulement arriveraient dans le premier lot.

Nom de code Project Oyster et Project Penguin, le consortium a utilisé ses ressources de conception et de construction pour livrer deux modèles en deux semaines.

Le projet Oyster a consisté à apporter des ajustements mineurs à une conception existante par Penlon basée à Oxlon, dans le but d'accélérer le processus d'assemblage.

Le consortium prête également son muscle pour augmenter la production d'un appareil appelé ventilateur ParaPac, fabriqué par Smiths Medical, dans le cadre du projet Penguin.

Le chef du consortium, Dick Elsy, a déclaré: “ Pour fournir un certain contexte, Penlon et Smiths ont généralement une capacité combinée de 50 à 60 fans par semaine.

“ Il est donc tout à fait évident que l'échelle de fragilité clinique ne convient pas aux personnes ayant des troubles d'apprentissage (ni, en fait, aux personnes handicapées ou à d'autres conditions qui affectent leur capacité à faire des choses handicapées). indépendamment).

"Ma préoccupation est que de nombreux membres du personnel du NHS, qui travaillent sous pression et doivent prendre des décisions incroyablement difficiles pour et avec les patients, se tourneront vers le guide sans avoir pleinement connaissance, pris en considération ou compris la nécessité de faire des ajustements raisonnables."

Le régulateur du NHS, le National Institute of Excellence in Health and Care (NICE), a précisé que son système de notation ne devrait pas être utilisé pour évaluer les patients handicapés.

Mais les militants disent que ce n'est pas assez clair dans le guide d'une page sur leur site Web.

Lynn Murray de Don & # 39; t Screen Us Out a ajouté: & # 39; La discrimination contre les personnes handicapées qui commence avant la naissance se poursuit tout au long de leur vie et, malheureusement, il semble maintenant que certains professionnels de la santé traitent Les personnes ayant des troubles d'apprentissage en tant que sous-classe de la population se verront refuser le traitement pendant la crise actuelle.

"Les problèmes d'orientation qui se sont posés autour des personnes ayant des troubles d'apprentissage qui sont évalués pour un traitement et éventuellement refusés ne correspondent pas à l'orientation sur l'égalité à laquelle le Royaume-Uni a adhéré.

“ Dans des moments comme celui-ci, des perceptions négatives de la vie avec des troubles d'apprentissage, comme le syndrome de Down, se révèlent.

& # 39; Nous appelons le ministère de la Santé et de l'Assistance sociale à publier des directives urgentes qui indiquent clairement que cette pratique est contraire à l'éthique, discriminatoire et ne devrait pas se produire, afin de garantir que toute discrimination cesse. COVID 19 ne doit pas conduire à exclure et refuser un traitement aux personnes en situation d'apprentissage.

Le partenaire de Peter Todd dans les avocats de Hodge, Jones et Allen, a écrit le mois dernier à NICE pour demander que l'orientation soit retirée.

Il a déclaré à The Independent: “ Le guide est toujours publié sur le site Web de NICE et dit que les médecins doivent s'y conformer. Il serait préférable de le supprimer et de le modifier avant qu'il ne soit à nouveau publié.

"Vous pourriez être totalement pardonné en tant que médecin de penser que c'était toujours une politique valable, mais ils ont déjà accepté d'avoir fait une grosse erreur."

Un porte-parole de NICE a déclaré: “ Dans son Guide rapide COVID-19 sur les soins intensifs pour les adultes, NICE recommande l'utilisation du score de fragilité clinique chez certaines personnes qui ont été validées dans le cadre d'une évaluation holistique, telles que c'était auparavant COVID-19.

& # 39; La directive indique clairement qu'elle ne doit pas être utilisée isolément pour guider la prise de décision clinique et que les médecins doivent prendre toutes les décisions concernant les soins avec les patients et leurs soignants lorsque cela est possible.

"La directive stipule également que l'outil ne doit pas être utilisé dans certains groupes, y compris ceux qui ont des troubles d'apprentissage ou des handicaps stables à long terme, tels que la paralysie cérébrale."

Les patients souffrant de coronavirus fragiles peuvent se voir refuser des soins intensifs dans le cadre du système à l'échelle. du NHS conçu pour libérer des lits en soins intensifs pour ceux qui sont le plus susceptibles de récupérer

  • Les patients atteints de coronavirus seront classés de un à neuf selon leur âge et leur fragilité.
  • Ceux qui obtiennent un score de cinq auraient une incertitude quant aux avantages des soins
  • Se produit lorsque les hôpitaux se précipitent pour libérer des lits avant une explosion de cas
  • L'épidémie de coronavirus devrait culminer en Grande-Bretagne cette semaine ou au cours du week-end.

Les patients fragiles atteints de coronavirus peuvent se voir refuser des soins intensifs dans le cadre d'un système à l'échelle du NHS conçu pour libérer des lits en USI.

L'échelle controversée de “ fragilité clinique '' (CFS) classe la vulnérabilité des patients de un à neuf pour prioriser ceux qui sont le plus susceptibles de se remettre du virus tueur.

Selon le système, les personnes dont le score combiné est supérieur à cinq auraient une incertitude quant aux avantages des soins intensifs: Il a été mis en œuvre alors que les hôpitaux du NHS luttent désespérément pour libérer des lits et des ventilateurs.

Cela vient après que des sources du NHS aient nié que les patients âgés seraient évités des soins critiques en utilisant un système de notation, où les personnes de plus de 65 ans atteintes du virus mortel seraient classées parmi 10 en fonction de leur âge, de leur fragilité et des conditions sous-jacentes. .

Les patients coronavirus plus vulnérables peuvent se voir refuser des soins intensifs dans le cadre d'un nouveau système de notation du NHS conçu pour libérer des lits de soins intensifs pour les personnes les plus susceptibles de se rétablir. Des sources affirment que le projet de directive a été abandonné et ne sera pas mis en œuvre

Les patients coronavirus plus vulnérables peuvent se voir refuser des soins intensifs dans le cadre d'un nouveau système de notation du NHS conçu pour libérer des lits de soins intensifs pour les personnes les plus susceptibles de se rétablir. Des sources affirment que le projet de directive a été abandonné et ne sera pas mis en œuvre

Selon les directives, les personnes de plus de 65 ans atteintes du virus mortel auraient été classées parmi 10. Photo: Un patient intubé à l'hôpital central de South Pest à Budapest, en Hongrie.

Selon les directives, les personnes de plus de 65 ans atteintes du virus mortel auraient été classées parmi 10. Photo: Un patient intubé à l'hôpital central de South Pest à Budapest, en Hongrie.

Chaque jour, plus de 5 000 patients atteints de coronavirus sont diagnostiqués dans les hôpitaux et certaines unités de soins intensifs approchent déjà de leur capacité.

Dominic Raab révèle que le blocus se poursuivra et avertit que le pire reste à venir

Dominic Raab a confirmé ce soir que le blocus des coronavirus au Royaume-Uni resterait en place dans un avenir prévisible et a averti que la Grande-Bretagne n'avait pas encore atteint le pic de l'épidémie, les statistiques officielles faisant état de 717 décès supplémentaires.

Le premier secrétaire d'État, qui continue de remplacer Boris Johnson alors que le Premier ministre se remet de sa lutte contre la maladie, a déclaré qu'il y avait désormais “ des signes positifs que nous commençons à gagner ce combat, mais nous avons encore beaucoup de chemin à parcourir. aller. Allons-y.

Les derniers chiffres sur les décès ont porté le nombre total de victimes au Royaume-Uni à 11 329, mais le nombre quotidien de décès a diminué pendant trois jours consécutifs pour la première fois depuis le début de l'épidémie.

S'exprimant lors de la conférence de presse quotidienne sur les coronavirus à Downing Street, Raab a qualifié les chiffres de "choquants", affirmant que la Grande-Bretagne "n'avait pas encore dépassé le pic de ce virus" et que le gouvernement n'était pas en mesure d'atténuer les mesures de distanciation. social.

Auparavant, Raab avait été surpris par Nicola Sturgeon, le Premier ministre écossais, qui avait révélé à l'heure du déjeuner que le Royaume-Uni pouvait prolonger le blocus dans ce qui était le dernier exemple du leader du SNP devançant le numéro 10 lors de l'épidémie.

Le conseiller scientifique en chef, Sir Patrick Vallance, a ajouté que cette semaine serait "difficile" et qu'il s'attend à ce que le nombre quotidien de décès augmente avant de se stabiliser, de continuer à se stabiliser pendant un certain temps, puis de commencer finalement à baisser.

Les chiffres d'aujourd'hui interviennent après que la Grande-Bretagne est devenue le cinquième pays hier à dépasser le sombre 10 000 jalon: les seuls autres pays à l'avoir déclaré étaient les États-Unis, l'Italie, l'Espagne et la France.

Les médecins du NHS et d'autres professionnels de la santé auraient reçu le système de notation pour identifier "qui ne bénéficierait pas des interventions de soins intensifs", a rapporté le Financial Times.

Les patients âgés de 71 à 75 ans auraient automatiquement marqué quatre points pour leur âge et trois autres pour leur fragilité.

Cela les placerait à un total de sept points avant de considérer les conditions de santé sous-jacentes. La démence, l'hypertension artérielle ou les maladies cardiaques et pulmonaires récentes gagneraient également plus de points.

Les patients qui ont obtenu plus de huit points ont été assignés à recevoir des «soins en salle» et à recevoir un traitement avec un masque à oxygène plutôt qu'avec un ventilateur.

On pense que la Grande-Bretagne manque de milliers de ventilateurs, qui pompent l'oxygène directement dans les poumons d'un patient sous sédation. Les machines sont les outils respiratoires les plus efficaces disponibles dans les services de santé.

Le système de notation a été pris en compte dans un projet d'orientation qui a maintenant été abandonné, selon des sources du NHS.

Au lieu de cela, les médecins sont invités à utiliser l '& # 39; échelle de fragilité clinique & # 39; lorsque l'on considère quels patients doivent fournir des soins intensifs.

Il ne fait pas de distinction d'âge, mais pèse les conditions sous-jacentes et la santé globale.

L'échelle de fragilité clinique a été incluse dans les lignes directrices émises par le régulateur du NHS, le National Institute of Excellence in Health and Care (NICE). Il a été initialement développé à l'Université Dalhousie à Halifax, Canada.

Un site Web du NHS décrivant le fonctionnement du système de notation indique qu '«il est un prédicteur fiable des résultats dans le contexte des soins d'urgence».

"Comme tout outil d'aide à la décision, il n'est pas parfait et ne doit pas être utilisé isolément pour guider la prise de décision clinique", ajoute-t-il.

"Il vous sensibilisera aux résultats probables dans les groupes de patients, mais la prise de décision clinique avec des patients individuels devrait se faire par le biais d'une évaluation plus complète, en utilisant les principes de la prise de décision partagée."

NICE recommande aux cliniciens d'utiliser l'échelle de fragilité clinique lorsqu'ils envisagent des patients en soins intensifs.

NICE recommande aux cliniciens d'utiliser l'échelle de fragilité clinique lorsqu'ils envisagent des patients en soins intensifs.

Un porte-parole de NICE a déclaré: & # 39; Dans son Guide rapide COVID-19 sur les soins critiques pour les adultes, NICE recommande l'utilisation du score de fragilité clinique chez certaines personnes qui ont été validées dans le cadre d'une évaluation holistique, telles que c'était auparavant COVID-19.

LA GRANDE-BRETAGNE N'A TOUJOURS PAS ASSEZ DE VENTILATEURS

Les hôpitaux britanniques comptent encore 21 825 ventilateurs en deçà des 30 000 dont ils auront besoin lorsque la crise sera à son apogée.

Les efforts pour amener les fabricants à produire des ventilateurs sont en cours, et le gouvernement avait déjà commandé 10 000 exemplaires à Dyson, malgré le fait que le géant de l'ingénierie ne les avait jamais fabriqués auparavant.

L'homme d'affaires milliardaire James Dyson a déclaré que "la course est lancée" pour obtenir les machines médicales créées spécifiquement pour la pandémie.

La firme britannique, plus connue pour ses aspirateurs, a déclaré qu'elle possédait un prototype testé par l'homme et qu'elle pourrait commencer à les livrer à partir de la mi-avril, en attendant une “ approbation réglementaire ''.

Mais des sources liées à l'une des collaborations de fans au sein de l'industrie britannique auraient averti que les objectifs de fabrication "n'étaient pas proches" d'être atteints.

Une source a déclaré à The Guardian: “ Vous ne pouvez tout simplement pas faire ce genre de choses du jour au lendemain, c'est ce qu'ils essaient de faire. Mais s'il y a une deuxième vague en hiver, nous en aurons beaucoup plus d'ici là.

Une deuxième source a déclaré qu'il était impossible & # 39; de produire au sommet & # 39;.

Le groupe britannique Ventilator Challenge, qui comprend Dyson et Rolls-Royce, a déclaré que son objectif était de construire 1500 machines par semaine d'ici la fin du mois, mais que 30 seulement arriveraient dans le premier lot.

Nom de code Project Oyster et Project Penguin, le consortium a utilisé ses ressources de conception et de construction pour livrer deux modèles en deux semaines.

Le projet Oyster a consisté à apporter des ajustements mineurs à une conception existante par Penlon basée à Oxlon, dans le but d'accélérer le processus d'assemblage.

Le consortium prête également son muscle pour augmenter la production d'un appareil appelé ventilateur ParaPac, fabriqué par Smiths Medical, dans le cadre du projet Penguin.

Le chef du consortium, Dick Elsy, a déclaré: “ Pour fournir un certain contexte, Penlon et Smiths ont généralement une capacité combinée de 50 à 60 fans par semaine.

& # 39; La directive indique clairement qu'elle ne doit pas être utilisée isolément pour guider la prise de décision clinique et que les médecins doivent prendre toutes les décisions concernant les soins avec les patients et leurs soignants lorsque cela est possible.

"La directive stipule également que l'outil ne doit pas être utilisé dans certains groupes, y compris ceux qui ont des troubles d'apprentissage ou des handicaps stables à long terme, tels que la paralysie cérébrale."

Un porte-parole du NHS a déclaré que le service de santé ne suivait que l'échelle de fragilité clinique et ne choisirait pas les patients qui méritent des ventilateurs.

Ils ont ajouté: "Ce (le système de notation) n'est pas un document approuvé par le NHS, nous sommes en désaccord avec lui, et le NHS n'approuvera pas son utilisation dans les décisions de soins."

Il survient un peu plus d'une semaine après que la British Medical Association a publié des conseils sur la façon de retirer les patients coronavirus plus âgés des respirateurs afin qu'ils puissent être administrés à des patients plus jeunes et en meilleure santé.

Les lignes directrices de la BMA indiquent que cela sera inévitablement indirectement discriminatoire à la fois pour les personnes âgées et celles souffrant de problèmes de santé à long terme.

Ils ajoutent qu'il peut être nécessaire de refuser à certains patients qui ne se sentent pas bien le traitement salvateur, même si leur état s'améliore.

Le syndicat des médecins a déclaré qu'une simple politique de "réduction de l'âge" serait illégale, mais que les "facteurs pertinents" pour déterminer si un patient devrait recevoir des soins intensifs comprennent son âge et les conditions de santé sous-jacentes.

"Certains des patients les plus malades peuvent se voir refuser l'accès au traitement, comme les soins intensifs ou la ventilation artificielle", dit-il.

<< Cela entraînera inévitablement une discrimination indirecte à l'égard des personnes âgées et de celles qui souffrent de problèmes de santé à long terme liés à leur capacité de bénéficier rapidement, et ces derniers se voient refuser l'accès à des traitements vitaux en raison de leurs problèmes de santé préexistants.

Une simple politique de "réduction de l'âge" serait illégale car elle constituerait une discrimination directe en raison de l'âge.

& # 39; Une personne de 75 ans en bonne santé ne peut se voir légalement refuser l'accès à un traitement en fonction de son âge. Cependant, les patients plus âgés présentant une insuffisance respiratoire sévère secondaire à COVID-19 peuvent avoir une très forte probabilité de mourir malgré les soins intensifs et, par conséquent, ont une priorité inférieure pour l'admission aux soins intensifs & # 39; & # 39;.

La Société Alzheimer a déclaré que le "discriminatoire" Cela pourrait empêcher les personnes atteintes de démence de recevoir un traitement même si elles peuvent se remettre du coronavirus.

Les médecins Nuisent-ils aux patients atteints de coronavirus en les mettant sous ventilation trop tôt? Les médecins avertissent que les appareils peuvent être surutilisés et pourraient même endommager les poumons des personnes infectées

La pénurie nationale de ventilateurs et la précipitation de la Grande-Bretagne pour les construire a été l'une des plus grandes histoires de la pandémie de coronavirus.

Mais maintenant, les médecins ont averti que mettre les patients sur des machines trop tôt pourrait faire plus de mal que de bien.

Les chiffres montrent que les deux tiers des patients COVID-19 qui sont branchés sur des machines de sauvetage au Royaume-Uni ne survivent pas.

Des rapports en Chine, en Italie et aux États-Unis ont révélé que moins de la moitié des patients intubés récupèrent. Les experts ne savent pas pourquoi les taux de mortalité sont si élevés.

À New York, au moins 80% des patients atteints de coronavirus à New York qui ont reçu un ventilateur sont décédés.

Alors que les responsables de la santé du monde entier demandent plus de ventilateurs pour traiter les patients, certains médecins cessent d'utiliser des appareils respiratoires lorsqu'ils le peuvent.

La raison: certains hôpitaux ont signalé des taux de mortalité inhabituellement élevés pour les patients atteints de coronavirus respiratoire, et certains médecins craignent que les machines n'endommagent certains patients.

Les ventilateurs mécaniques poussent l'oxygène vers les patients dont les poumons sont défaillants. L'utilisation des machines implique la sédation d'un patient et la pose d'un tube dans sa gorge.

Les décès de ces patients malades sont fréquents, quelle que soit la raison pour laquelle ils ont besoin d'une assistance respiratoire.

De manière générale, les experts affirment que 40 à 50% des patients souffrant de détresse respiratoire grave meurent en utilisant des respirateurs.

Les ventilateurs pompent l'oxygène sous pression directement vers les poumons à travers un tube inséré dans la gorge.

Les ventilateurs pompent l'oxygène sous pression directement vers les poumons à travers un tube inséré dans la gorge.

Les deux tiers des patients atteints de coronavirus au Royaume-Uni qui doivent être connectés à un ventilateur mourront de la maladie, selon les données officielles du NHS. Le graphique montre également la probabilité de survie des patients gravement malades atteints de COVID-19 en fonction de leur âge, de leur IMC et de leurs problèmes de santé.

Les deux tiers des patients atteints de coronavirus au Royaume-Uni qui doivent être connectés à un ventilateur mourront de la maladie, selon les données officielles du NHS. Le graphique montre également la probabilité de survie des patients gravement malades atteints de COVID-19 en fonction de leur âge, de leur IMC et de leurs problèmes de santé.

Des taux de mortalité plus élevés que la normale, comme ceux de New York, ont également été signalés ailleurs aux États-Unis. USA, a déclaré le Dr Albert Rizzo, directeur médical de l'American Lung Association.

Des rapports similaires ont émergé de Chine et du Royaume-Uni.

Un rapport britannique a chiffré le chiffre à 66%. Une toute petite étude menée à Wuhan, la ville chinoise où la maladie est apparue, a indiqué que 86% d'entre eux sont morts.

La raison n'est pas claire. Cela peut avoir à voir avec le type de forme que les patients avaient avant d'être infectés.

Ou cela pourrait être lié à la façon dont ils sont tombés malades lorsqu'ils ont été mis dans les machines, ont déclaré certains experts.

Mais certains professionnels de la santé se sont demandé si les ventilateurs pouvaient aggraver les choses chez certains patients, peut-être en activant ou en aggravant une réaction dommageable du système immunitaire.

C'est de la spéculation. Mais les experts disent que les ventilateurs peuvent nuire au patient au fil du temps, car l'oxygène à haute pression est forcé dans de petits sacs d'air dans les poumons du patient.

Certains disent que c'est simplement le résultat de patients extrêmement malades lorsqu'ils sont placés dans des machines, qui pompent l'oxygène directement dans les poumons à travers un tube qui descend dans la gorge.

Mais d'autres suggèrent que les ventilateurs, qui peuvent aggraver l'inflammation dans les poumons, sont déployés trop tôt et nuisent aux patients atteints de coronavirus.

Dans les cas les plus meurtriers, COVID-19 peut pénétrer profondément dans les poumons et provoquer une inflammation sévère, ce qui rend la respiration difficile.

Le pompage de l'oxygène sous pression dans les poumons peut irriter les organes et les endommager davantage.

Le Dr Paul Marik, chef de la médecine pulmonaire et des soins intensifs à l'Eastern Virginia School of Medicine, a déclaré qu'il s'agissait d'un "cercle vicieux" pour les patients atteints de coronavirus.

Scott Weingart, un médecin de soins intensifs à New York, a déclaré à Stat News que les patients atteints de coronavirus s'aggravent "en raison directe de l'intubation".

Il a ajouté: “ Des niveaux élevés de force et d'oxygène, tous deux cherchant à ramener les niveaux de saturation en oxygène à la normale, peuvent endommager les poumons. Je ferais tout en mon pouvoir pour éviter d'intuber les patients.

Le Dr Paul Marik, chef de la médecine pulmonaire et des soins intensifs à l'Eastern Virginia Medical School, a déclaré que mettre les patients atteints de coronavirus sous ventilation était un "cercle vicieux" car cela les aggrave

Le Dr Paul Marik, chef de la médecine pulmonaire et des soins intensifs à l'Eastern Virginia Medical School, a déclaré que mettre les patients atteints de coronavirus sous ventilation était un "cercle vicieux" car cela les aggrave

Pour la plupart des gens, COVID-19 provoque des symptômes légers ou modérés qui disparaissent en quelques semaines.

Mais environ 20%, principalement les personnes âgées ou souffrant de maladies sous-jacentes, tombent gravement malades et ont du mal à respirer.

L'infection mortelle peut pénétrer profondément dans les poumons, provoquant une grave inflammation.

LES FANS PEUVENT-ILS ENDOMMAGER LES POUMONS?

Les ventilateurs pompent l'oxygène sous pression directement vers les poumons à travers un tube inséré dans la gorge.

Pousser l'oxygène sous pression dans les organes peut les rendre extrêmement enflammés.

Ils deviennent irrités, déclenchant une réponse immunitaire agressive, provoquant une inflammation.

Des niveaux d'oxygène très élevés sont également nocifs car ils augmentent la formation de radicaux libres, conduisant à des membranes, des protéines et des structures cellulaires endommagées dans les poumons.

Les médecins évitent généralement cela en veillant à maintenir des niveaux de pression bas et à n'administrer que la quantité d'oxygène nécessaire pour maintenir les organes alimentés.

Mais, chez les patients qui ont déjà des poumons gravement endommagés et enflammés, ils peuvent aggraver le problème.

L'inflammation peut provoquer une fuite de liquide des vaisseaux sanguins à proximité dans les petits sacs d'air des poumons, ce qui rend la respiration et le transport de l'oxygène vers les organes de plus en plus difficiles.

L'inflammation provoque la fuite de liquide des vaisseaux sanguins à proximité dans les petits sacs d'air des poumons, ce qui rend difficile la respiration et l'interruption de l'apport d'oxygène aux organes.

Les médecins de soins intensifs se tournent vers les ventilateurs mécaniques en dernier recours lorsque les niveaux d'oxygène des patients chutent et ne peuvent pas être stimulés avec des médicaments ou des techniques non invasives.

Les ventilateurs pompent l'oxygène sous pression directement vers les poumons à travers un tube inséré dans la gorge.

Les patients sont fortement sous sédation, ils ne peuvent donc pas lutter contre le sentiment de ne pas pouvoir respirer par eux-mêmes.

Pero los médicos están entrando en pánico e intubando a los pacientes con COVID-19 antes porque el nuevo virus está causando que su oxígeno en la sangre caiga a niveles críticamente bajos, informa Stat News.

"Los datos de China sugirieron que la intubación temprana evitaría que el corazón, el hígado y los riñones de 19 pacientes fallaran debido a la hipoxia (falta de oxígeno)", dijo un veterano médico de medicina de emergencias al sitio web.

"Esto ha sido todo lo que impulsó las decisiones sobre el apoyo respiratorio: noquearlos y ponerlos en un ventilador".

Hay informes generalizados de que los pacientes con coronavirus están siendo ventilados durante mucho más tiempo que otros tipos de pacientes.

Los pacientes con neumonía no relacionada con el coronavirus generalmente se intuban durante uno o dos días, en comparación con los pacientes con coronavirus que pueden necesitar un ventilador durante hasta dos semanas.

Empujar oxígeno presurizado dentro de los órganos puede hacer que se inflamen extremadamente y empeoren la afección. Los niveles muy altos de oxígeno también pueden ser dañinos.

El Dr. Paul Marik, jefe de medicina pulmonar y de cuidados críticos de la Escuela de Medicina de Eastern Virginia, dijo que se trataba de un "círculo vicioso".

Se cree que se necesitarán al menos 30,000 ventiladores para hacer frente durante el pico de la pandemia, ya que las empresas manufactureras compiten para construir más (en la foto, equipo médico etiquetado y preparado para su uso por el personal del NHS en el centro ExCeL en Londres)

Se cree que se necesitarán al menos 30,000 ventiladores para hacer frente durante el pico de la pandemia, ya que las empresas manufactureras compiten para construir más (en la foto, equipo médico etiquetado y preparado para su uso por el personal del NHS en el centro ExCeL en Londres)

¿Qué es un ventilador?

Una máquina que ayuda a las personas a respirar.

Pone oxígeno directamente en los pulmones de los pacientes y les elimina el dióxido de carbono.

Un tubo de respiración conecta la máquina del ventilador a su cuerpo.

Un extremo del tubo se coloca en las vías respiratorias del pulmón a través de la garganta o la nariz.

En algunos casos graves, el tubo está conectado directamente a la tráquea a través de un pequeño corte en la garganta.

Se necesita cirugía para hacer el agujero en el cuello. Esto se llama traqueotomía.

Los pacientes están muy sedados, por lo que no pueden combatir la sensación de no poder respirar por sí mismos.

Los ventiladores se usan para ayudar a una persona a respirar si tiene una enfermedad pulmonar u otra afección que dificulta la respiración.

También se pueden usar durante y después de la cirugía.

Le dijo a Yahoo News: &#39;El ventilador está causando una lesión pulmonar, lo que hace que permanezcan en el ventilador por más tiempo, y básicamente está agotando el suministro de ventiladores para las personas que los necesitan. Se está convirtiendo en un círculo vicioso.

El Dr. Eddy Fan, experto en tratamiento respiratorio en el Hospital General de Toronto, agregó: &#39;Sabemos que la ventilación mecánica no es benigna.

"Uno de los hallazgos más importantes en las últimas décadas es que la ventilación médica puede empeorar la lesión pulmonar, por lo que debemos tener cuidado de cómo la usamos".

El Dr. Marik ha pedido a otros médicos que implementen un enfoque más suave que los ventiladores de alta presión.

Dijo que los medicamentos antiinflamatorios, así como las máscaras respiratorias utilizadas en la apnea del sueño, deben usarse el mayor tiempo posible antes de cambiar a un ventilador.

Afirma que no solo salvaría potencialmente más vidas, sino que también ayudaría a aliviar la escasez de máquinas.

Se proyecta que el Reino Unido necesitará 30,000 ventiladores en el pico del brote en la próxima semana. Se cree que tiene miles menos que este número.

Se produce después de que MailOnline reveló que dos tercios de los pacientes con coronavirus en el Reino Unido que necesitan ser conectados a un ventilador mueren a causa de la enfermedad.

Un informe del Centro Nacional de Auditoría e Investigación de Cuidados Intensivos (ICNARC) encontró que los pacientes ventilados sucumben al virus el 66,3 por ciento de las veces.

Un ventilador es una máquina que ayuda a las personas a respirar. Pone oxígeno directamente en los pulmones de los pacientes y les elimina el dióxido de carbono.

Un ventilador es una máquina que ayuda a las personas a respirar. Pone oxígeno directamente en los pulmones de los pacientes y les elimina el dióxido de carbono.

GRAN BRETAÑA TODAVÍA NO TIENE CERCA DE SUFICIENTES VENTILADORES

Los hospitales de Gran Bretaña todavía tienen 21.825 ventiladores por debajo de los 30.000 estimados que necesitará cuando la crisis esté en su apogeo.

Los esfuerzos para lograr que los fabricantes produzcan ventiladores están en marcha, y el gobierno ordenó previamente 10,000 de Dyson, a pesar de que el gigante de la ingeniería nunca los había fabricado antes.

El empresario multimillonario James Dyson dijo que "la carrera está en marcha" para obtener las máquinas médicas creadas específicamente para la pandemia.

La firma británica, más famosa por sus aspiradoras, dijo que tiene un prototipo probado en humanos y que podría comenzar a entregarlos a partir de mediados de abril, en espera de una &#39;aprobación regulatoria&#39;.

But sources related to one of the ventilator collaborations within British industry reportedly warned manufacturing targets were &#39;nowhere near&#39; being reached.

One source told The Guardian: &#39;You just can&#39;t do this sort of stuff overnight, which is what they&#39;re trying to do. But if there&#39;s a second wave in the winter, we&#39;ll have a lot more by then.&#39;

A second source said it was impossible to &#39;produce into the peak&#39;.

The Ventilator Challenge UK group – which includes Dyson and Rolls-Royce – have said they aim to make 1,500 machines a week by the end of the month, but only 30 are said to arrive in the first batch.

Under codenames Project Oyster and Project Penguin, the consortium has used its design and building resources to deliver two models in two weeks.

Project Oyster has involved making slight tweaks to an existing design by Oxfordshire-based firm Penlon, aimed at speeding up the assembly process.

The consortium is also lending its muscle to increasing production of a device called the ParaPac ventilator, made by Smiths Medical, under Project Penguin.

Consortium lead Dick Elsy said: &#39;To provide some context, Penlon and Smiths ordinarily have combined capacity for between 50 and 60 ventilators per week.

Meanwhile the UK received 300 ventilators from China over the weekend and it will get thousands more by next week, Michael Gove has claimed.

The Chinese ventilators arrived at MoD Donnington, a British military base situated in Shropshire, on Saturday.

That is double the mortality rate of non-virus patients who were put on breathing support between 2017 and 2019, before the outbreak.

The NHS is still 22,000 ventilators short of the estimated 30,000 it will need during the peak of this crisis, which has infected almost 34,000 Britons.

The high death rate has led some doctors to question whether some critically ill COVID-19 patients are being put on ventilation &#39;for the sake of it&#39;, when the machine could be spared for a healthy person with a higher chance of survival.

The ICNARC report looked at the first 775 patients who had fallen critically ill with COVID-19  across 285 intensive care units.

Of the 98 patients who needed advanced respiratory support when their lungs started to fail, just 33 patients lived (34 per cent).

Patients in this age range die 73 per cent of the time if they fall seriously ill after contracting the disease.

For critically ill patients aged between 50 and 69, the mortality rate is just over 40 per cent.  And a quarter of over-16s succumb to the disease, the figures show.

There are several reasons why older people have trouble fighting off the virus.

The likelihood of having chronic conditions increases markedly as people age, with four out of five over-65s living with at least one underlying health condition.

Elderly people also have weaker immune systems, a natural side-effect of the body ageing. This makes them more vulnerable to serious infections of all types.

The ICNARC report showed obese people are at a heightened risk of dying from coronavirus.

Among patients who needed intensive care after catching the infection, people with a BMI over 30 died 61 per cent of the time.

There was little discrepancy between overweight patients and those with a health body weight.

Those with a BMI under 25 – the ideal range is between 18.5 to 24.9 – the mortality rate was 42.1 per cent. For overweight patients , it was 41.7 per cent.

People with pre-existing health conditions are thought to be at greater risk of developing severe symptoms because of their weakened immune systems.

But the ICNARC report found people with severe underlying health woes were just 10 per cent more likely to die if they fell seriously ill with COVID-19 than otherwise healthy people.

The document also found that most coronavirus patients in intensive care were male, 71 per cent of all cases.

Only 18 patients (9 per cent) had &#39;severe co-morbidities&#39;, such as underlying heart conditions or lung disease; while two patients had been pregnant within the last six weeks.

The mortality rate was 58.8 per cent for people with pre-existing conditions and 47.6 per cent for those without.

Are doctors HARMING coronavirus patients by putting them on ventilators too early? Doctors warn the gadgets may be overused and could even damage the lungs of the infected

The nationwide shortage of ventilators and Britain&#39;s rush to build them has been one of the biggest stories of the coronavirus pandemic

But now doctors have warned putting patients on the machines too early could cause more harm than good.

Figures show two-thirds of COVID-19 sufferers who are hooked up to the potentially life-saving machines in the UK do not survive.

Reports in China, Italy and the US have found that less than half of patients who are intubated recover.  Experts are unsure why the death rates are so high.

In New York City, at least 80 per cent of coronavirus patients in New York City who have been put on a ventilator have died.

As health officials around the world push to get more ventilators to treat patients, some doctors are moving away from using the breathing machines when they can.

The reason: Some hospitals have reported unusually high death rates for coronavirus patients on ventilators, and some doctors worry that the machines could be harming certain patients.

Mechanical ventilators push oxygen into patients whose lungs are failing. Using the machines involves sedating a patient and sticking a tube into the throat.

Deaths in such sick patients are common, no matter the reason they need the breathing help.

Generally speaking, 40 percent to 50 percent of patients with severe respiratory distress die while on ventilators, experts say.

Ventilators pump oxygen under pressure directly into the lungs via a tube inserted down the throat

Ventilators pump oxygen under pressure directly into the lungs via a tube inserted down the throat

Two-thirds of coronavirus patients in the UK who need to be hooked up to a ventilator will die from the illness, official NHS data suggests. Graph also shows the likelihood of critically ill COVID-19 patients surviving based on their age, BMI and whether they have health woes

Two-thirds of coronavirus patients in the UK who need to be hooked up to a ventilator will die from the illness, official NHS data suggests. Graph also shows the likelihood of critically ill COVID-19 patients surviving based on their age, BMI and whether they have health woes

Higher-than-normal death rates – like those in New York City – also have been reported elsewhere in the US, said Dr Albert Rizzo, the American Lung Association&#39;s chief medical officer.

Similar reports have emerged from China and the United Kingdom.

One UK report put the figure at 66 percent. A very small study in Wuhan, the Chinese city where the disease first emerged, said 86 percent died.

The reason is not clear. It may have to do with what kind of shape the patients were in before they were infected.

Or it could be related to how sick they had become by the time they were put on the machines, some experts said.

But some health professionals have wondered whether ventilators might actually make matters worse in certain patients, perhaps by igniting or worsening a harmful immune system reaction.

That&#39;s speculation. But experts do say ventilators can be damaging to a patient over time, as high-pressure oxygen is forced into the tiny air sacs in a patient&#39;s lungs

Some say it is simply a result of patients being extremely ill when they are put on the machines, which pump oxygen directly into the lungs via a tube down the throat.

But others suggest the ventilators – which can make inflammation in the lungs worse – are being implemented too soon and harming coronavirus patients.

In the most life-threatening cases, COVID-19 can permeate deep into the lungs and cause severe inflammation, making it hard to breathe.

Pumping pressurised oxygen into the lungs can irritate the organs and damage them further.

Dr Paul Marik, chief of pulmonary and critical care medicine at Eastern Virginia Medical School, said this was a &#39;vicious cycle&#39; for coronavirus patients.

Scott Weingart, a critical care physician in New York, told Stat News coronavirus patients get worse &#39;as a direct result of intubation&#39;.

He added: &#39;High levels of force and oxygen levels, both in quest of restoring oxygen saturation levels to normal, can injure the lungs. I would do everything in my power to avoid intubating patients.&#39;

Dr Paul Marik, chief of pulmonary and critical care medicine at Eastern Virginia Medical School, said putting coronavirus patients on ventilators was a &#39;vicious cycle&#39; because it actually makes them worse

Dr Paul Marik, chief of pulmonary and critical care medicine at Eastern Virginia Medical School, said putting coronavirus patients on ventilators was a &#39;vicious cycle&#39; because it actually makes them worse

For most people, COVID-19 causes mild or moderate symptoms which clear up in a few weeks.

But roughly 20 per cent, mainly the elderly or those with underlying conditions, fall seriously ill and have trouble breathing.

The killer infection can burrow its way deep into the lungs, causing them to become severely inflamed.

CAN VENTILATORS CAUSE DAMAGE TO THE LUNGS?

Ventilators pump oxygen under pressure directly into the lungs via a tube inserted down the throat.

Pushing pressurised oxygen into the organs can cause them to become extremely inflamed.

They become irritated which triggers an aggressive immune response, resulting in the inflammation.

Very high levels of oxygen is also harmful because it increases free radical formation, leading to damaged membranes, proteins, and cell structures in the lungs.

Doctors normally circumvent this by making sure to keep pressure levels low and only administer as much oxygen is necessary to keep the organs supplied.

But, in patients who already have severely damaged and inflamed lungs, they can worsen the problem.

Inflammation can cause fluid from nearby blood vessels to leak into the tiny air sacs in the lungs, making breathing and getting oxygen to organs increasingly difficult.

The inflammation causes fluid from nearby blood vessels to leak into the tiny air sacs in the lungs, making breathing harder and cutting the supply of oxygen to the organs.

Intensive care doctors turn to mechanical ventilators as a last resort when patients&#39; oxygen levels plummet and they can&#39;t be boosted with drugs or non-invasive techniques.

Ventilators pump oxygen under pressure directly into the lungs via a tube inserted down the throat.

Patients are heavily sedated so they can&#39;t fight the sensation of being unable to breathe on their own.

But doctors are panicking and intubating COVID-19 patients sooner because the new virus is causing their blood-oxygen to fall to critically low levels, Stat News reports.

&#39;Data from China suggested that early intubation would keep 19 patients&#39; heart, liver, and kidneys from failing due to hypoxia (oxygen deprivation),&#39; a veteran emergency medicine physician told the website.

&#39;This has been the whole thing driving decisions about breathing support: Knock them out and put them on a ventilator.&#39;

There are widespread reports that coronavirus sufferers are being ventilated for far longer than other types of patients.

Patients with non-coronavirus related pneumonia are usually intubated for a day or two, compared to coronavirus patients who have can need a ventilator for up to two weeks.

Pushing pressurised oxygen into the organs can cause them to become extremely inflamed and worsen the condition. Very high levels of oxygen can also be harmful.

Dr Paul Marik, chief of pulmonary and critical care medicine at Eastern Virginia Medical School, said this was a &#39;vicious cycle&#39;.

It is thought at least 30,000 ventilators will be needed to cope during the peak of the pandemic, as manufacturing companies race to build more (pictured, medical equipment labelled and prepared for use by NHS staff at the ExCeL centre in London)

It is thought at least 30,000 ventilators will be needed to cope during the peak of the pandemic, as manufacturing companies race to build more (pictured, medical equipment labelled and prepared for use by NHS staff at the ExCeL centre in London)

What is a ventilator?

A machine that helps people breathe.

It puts oxygen directly into patients&#39; lungs and removes carbon dioxide from them.

A breathing tube connects the ventilator machine to your body.

One end of the tube is placed into the lung&#39;s airways through down the throat or nose.

In some serious cases, the tube is connected directly to the windpipe through a small cut in the throat.

Surgery is needed to make the hole in the neck. This is called a tracheostomy.

Patients are heavily sedated so they can&#39;t fight the sensation of being unable to breathe on their own.

Ventilators are used to help a person breathe if they have lung disease or another condition that makes breathing difficult.

They can also be used during and post-surgery.

He told Yahoo News: &#39;The ventilator is causing lung injury, which causes them to stay on the ventilator longer, and basically is depleting the supply of ventilators for people who need them. It&#39;s becoming a vicious cycle.&#39;

Dr Eddy Fan, an expert on respiratory treatment at Toronto General Hospital, added: &#39;We know that mechanical ventilation is not benign.

&#39;One of the most important findings in the last few decades is that medical ventilation can worsen lung injury – so we have to be careful how we use it.&#39;

Dr Marik has called on other clinicians to implement a gentler approach than the high-pressure ventilators.

He said anti-inflammatory drugs, as well as breathing masks used in sleep apnoea, should be used for as long as possible before switching to a ventilator.

Not only would it potentially save more lives, he claims, it would also would help relieve a shortage of the machines.

The UK is projected to need 30,000 ventilators at the peak of the outbreak in the next week. It is thought to be thousands short of this number.

It comes after MailOnline revealed two-thirds of coronavirus patients in the UK who need to be hooked up to a ventilator die from the illness.

A report from the Intensive Care National Audit and Research Center (ICNARC) found ventilated patients succumb to the virus 66.3 per cent of the time.

A ventilator is a machine that helps people breathe. It puts oxygen directly into patients&#39; lungs and removes carbon dioxide from them

A ventilator is a machine that helps people breathe. It puts oxygen directly into patients&#39; lungs and removes carbon dioxide from them

BRITAIN STILL HAS NO-WHERE NEAR ENOUGH VENTILATORS

Hospitals across Britain are still 21,825 ventilators short of the estimated 30,000 it will need when the crisis is at its height.

Efforts to get manufacturers to produce ventilators are underway, with the government previously ordering 10,000 from Dyson – despite the engineering giant never making them before.

Billionaire entrepreneur James Dyson said &#39;the race is on&#39; to get the medical machines created specifically for the pandemic.

The British firm, most famous for its vacuum cleaners, said it has a prototype tested on humans and could start delivering them from mid-April, pending &#39;regulatory approval&#39;.

But sources related to one of the ventilator collaborations within British industry reportedly warned manufacturing targets were &#39;nowhere near&#39; being reached.

One source told The Guardian: &#39;You just can&#39;t do this sort of stuff overnight, which is what they&#39;re trying to do. But if there&#39;s a second wave in the winter, we&#39;ll have a lot more by then.&#39;

A second source said it was impossible to &#39;produce into the peak&#39;.

The Ventilator Challenge UK group – which includes Dyson and Rolls-Royce – have said they aim to make 1,500 machines a week by the end of the month, but only 30 are said to arrive in the first batch.

Under codenames Project Oyster and Project Penguin, the consortium has used its design and building resources to deliver two models in two weeks.

Project Oyster has involved making slight tweaks to an existing design by Oxfordshire-based firm Penlon, aimed at speeding up the assembly process.

The consortium is also lending its muscle to increasing production of a device called the ParaPac ventilator, made by Smiths Medical, under Project Penguin.

Consortium lead Dick Elsy said: &#39;To provide some context, Penlon and Smiths ordinarily have combined capacity for between 50 and 60 ventilators per week.

Meanwhile the UK received 300 ventilators from China over the weekend and it will get thousands more by next week, Michael Gove has claimed.

The Chinese ventilators arrived at MoD Donnington, a British military base situated in Shropshire, on Saturday.

That is double the mortality rate of non-virus patients who were put on breathing support between 2017 and 2019, before the outbreak.

The NHS is still 22,000 ventilators short of the estimated 30,000 it will need during the peak of this crisis, which has infected almost 34,000 Britons.

The high death rate has led some doctors to question whether some critically ill COVID-19 patients are being put on ventilation &#39;for the sake of it&#39;, when the machine could be spared for a healthy person with a higher chance of survival.

The ICNARC report looked at the first 775 patients who had fallen critically ill with COVID-19  across 285 intensive care units.

Of the 98 patients who needed advanced respiratory support when their lungs started to fail, just 33 patients lived (34 per cent).

Patients in this age range die 73 per cent of the time if they fall seriously ill after contracting the disease.

For critically ill patients aged between 50 and 69, the mortality rate is just over 40 per cent.  And a quarter of over-16s succumb to the disease, the figures show.

There are several reasons why older people have trouble fighting off the virus.

The likelihood of having chronic conditions increases markedly as people age, with four out of five over-65s living with at least one underlying health condition.

Elderly people also have weaker immune systems, a natural side-effect of the body ageing. This makes them more vulnerable to serious infections of all types.

The ICNARC report showed obese people are at a heightened risk of dying from coronavirus.

Among patients who needed intensive care after catching the infection, people with a BMI over 30 died 61 per cent of the time.

There was little discrepancy between overweight patients and those with a health body weight.

Those with a BMI under 25 – the ideal range is between 18.5 to 24.9 – the mortality rate was 42.1 per cent. For overweight patients , it was 41.7 per cent.

People with pre-existing health conditions are thought to be at greater risk of developing severe symptoms because of their weakened immune systems.

But the ICNARC report found people with severe underlying health woes were just 10 per cent more likely to die if they fell seriously ill with COVID-19 than otherwise healthy people.

The document also found that most coronavirus patients in intensive care were male, 71 per cent of all cases.

Only 18 patients (9 per cent) had &#39;severe co-morbidities&#39;, such as underlying heart conditions or lung disease; while two patients had been pregnant within the last six weeks.

The mortality rate was 58.8 per cent for people with pre-existing conditions and 47.6 per cent for those without.

  • NUMATIC Aspirateur traîneau NUMATIC Henry 200 - HVR200
    Capacité 9L - Moteur puissant 620 W - Filtre primaire TRITEX - Longueur du câble 10M - Nombreux accessoires - Le Henry 200 - HVR200 de NUMATIC est un aspirateur à usage professionnel ou domestique. Derrière le charmant sourire déclipsable, se trouve un moteur puissant avec turbine 1 étage pour une
  • Kärcher Aspirateur eau et poussières NT 75/2 Tact² Me Tc
    L’aspirateur eau et poussières NT 75/2 Tact² Me Tc est compact et maniable. Idéal pour le nettoyage professionnel, sa grande cuve lui permet d’aspirer de grandes quantités de déchets.
  • Karcher Aspirateur Eau Et Poussières Karcher Nt 40/1 Et Nt 50/1 Tact Te L
    Description : Aspirateur eau et poussières Karcher NT 40/1 et NT 50/1 Tact Te L, Capacité: 50 L, Niveau sonore: 68 dB, Poids: 18.3 kg, Modèle: NT 50/1 Tact Te L, Dépression: 254 mbar, Puissance: 1380 W, Ergonomique: oui, Largeur: 59.7 cm, Longueur: 39.7 cm, Hauteur: 104.8 cm, Coloris: Anthracite, Débit d'air:
  • Holzstar Aspirateur à copeaux 2533 m³/h - 1,5 kW - 1x230V Holzstar SAA2001
    Aspirateur à copeaux pour les machines à bois. Avantages: Pour copeaux de fraisage, rabotage et forage de machines à bois(ne convient pas pour la poussière) Roue de ventilateur et boîtieren matière acierpour une puissance d'aspiration élevée Structure stable en tôle d'acier solide, pas de matières plastiques
  • Ica Aspirateur professionnel poussière I.C.A. LP1/12 ECO B - 12 litres
    Un aspirateur professionnel idéal pour les escaliers Position spéciale escaliers et marches.#br/#Protection latérale contre les portes et les murs.#br/#4 roulettes dont 2 pivotantes.#br/#Livré avec un flexible et des tubes, une brosse de 32 cm et un câble d’alimentation de 10 m.#br/##br/#Dimensions : H 33 x L
  • Supersilo Aspirateur à Pellets Vacupellet
    Supersilo Aspirateur à Pellets Vacupellet Système pneumatique d'aspiration pour les chaudières biomasse Transport automatique des granulés de bois du silo à la chaudière. Capteur de position pour maintenir le niveau au maximum Dépôt de 13 litres de capacité (8 kg) Filtre de propreté (maille m
  • NUMATIC Aspirateur Traîneau Nupro Plus Numatic
    Stockage facile Le châssis arrière intègre un système parking et un range-accessoires afin de simplifier le stockage de votre appareil. Compact et maniable: Compact, avec une capacité utile de 6L, le NUPRO PLUS est extrêmement maniable grâce à ses 2 roues multidirectionnelles non traçantes et ses 2 grandes
  • Kokido Aspirateur VEKTRO Junior
    Les principaux atouts de l'Aspirateur rechargeable VEKTROPoignée plus pratiqueTête d'aspirateur amovibleFiltre transparent de grande capacité (0,55l)Fonctionne sur batterieS'adapte sur manche télescopique (non inclus)Nettoyage ultra simple du bac filtrantFacile à manoeuvrer avec ses 4 roue Les points forts
  • Clinique FRESH PRESSED Duo Fresh Pressed Clinical System
    Le pouvoir de la fraîcheur. Révolutionnez votre routine quotidienne, et diminuez tous les signes de l'âge avec nos boosters aux vitamines C et A. Une routine simple pour le matin &amp, la nuit qui comprend 2 Boosters agissant ensemble sur tous les signes de l'âge afin de réduire les rides, raffermir la peau
  • System Professional Lotion antipelliculaire 24H P5 System Professional Purify 125ML
    Lotion P5 System Professional Purify 125ml Éliminez les pellicules avec le soin ultra-performant sans rinçage Purify Lotion de System Professional, qui lutte contre la formation des pellicules jusqu'à 24 heures. Cette formule sans rinçage permet au complexe d'agir efficacement sur le cuir chevelu, de
  • INFOSEC UPS SYSTEM S8 - Multiprise Parafoudre, Parasurtenseur Infosec
    Equipée de 8 prises françaises, la multiprise S8 est une prise parafoudre pouvant assurer la protection du matériel HIFI & multimédia. Efficace contre les surtensuions cette prise parfoudre est dotée d'un disjoncteur qui est réarmable en cas de surcharge. La prise S8 a également un voyant de protection active
  • INFOSEC UPS SYSTEM S8 LAN TV - Multiprise Parafoudre, Parasurtenseur Infosec
    Equipée de 8 prises Françaises et d'un câble de 1,8 mètres, la multiprise parafoudre S8 LAN TV assure la protection de tout équipement qui s'y connecte contre la foudre et les surtensions électriques. Autant efficace quand il s'agit de protection d'équipements ADSL ou TV, la prise S8 LAN TV a un disjoncteur
  • INFOSEC UPS SYSTEM S4 Black Line II - Multiprise Parafoudre, Parasurtenseur Infosec
    Grâce à ses 4 prises française, la multiprise parfoudre S4 Black Line II assure la protection électrique des équipements de salon et appareils HIFI connectés, contre les surtensions et la foudre. Efficace contre les surtensions cette prise parafoudre est dotée d'un disjoncteur qui est réarmable en cas de
  • PMD Système Repulpant pour les Lèvres Lip Plumping System Kiss PMD
    Découvrez un soin des lèvres anti-âge intelligent avec le Système Repulpant pour les Lèvres Kiss PMD, un dispositif unique qui repulpe visiblement les lèvres, avec un effet immédiat et durable. Ce système vise à lutter contre les signes du vieillissement en réduisant l'apparence des rides et des ridules, tout
  • System Professional Crème protectrice Solar Sealing System Professional 125 ml
    Faites l'expérience d'une protection solaire nourrissante pour les cheveux grâce à la Crème protectrice Solar Sealing System Professional, un soin quotidien protecteur qui protège les cheveux contre les effets néfastes de l'exposition au soleil. Appliquée sur les cheveux avant et pendant l'exposition au
  • System Professional Protection Solar Helio Spray System Professional 125 ml
    Protégez les cheveux contre les dommages causés par le soleil grâce à la Protection Solar Helio Spray System Professional, un spray résistant à l'eau qui réduit les effets néfastes d'une exposition prolongée au soleil. Facile à vaporiser sur les cheveux avant ou pendant l'exposition au soleil, ce spray non
  • La Fureur de vivre
    Ivre mort, Jim Stark est étendu sur la chaussée, serrant un ours en peluche contre son coeur… Première vision de James Dean dans le rôle d'un étudiant qui, pour échapper à son univers familial, participe aux jeux dangereux d'une bande de jeunes. La fureur de vivre, parsemée de ses combats rituels au couteau,
  • Rue Des Plantes Régul 'tens 120 gélules
    Ce complément alimentaire contient de la Rhodiole qui a un effet bénéfique sur le système cardiovasculaire car elle aide à protéger contre le stress et l'hypertension. Si vous souhaitez des informations complémentaires sur les bienfaits des plantes, nous vous recommandons de faire des recherches par vous-même
  • Hill's Prescription Diet Derm Defense pour chien 2 kg
    Hill's Prescription Diet Derm Defense Chien est une nourriture qui protège les chiens contre les allergènes environnementaux et aide à réduire les réactions allergiques. * Peau moins sensible * Système immunitaire sain * Riche en fibres
  • L'ABEILLE HEUREUSE ABEILLE HEUREUSE Pollen Cru De Fleurs De Montagne Bio 130g
    Très riche en antioxydants, le pollen frais de montagne protège contre le vieillissement prématuré des cellules et renforce le système immunitaire qui est plus à même de se défendre lorsqu'il est agressé. Le pollen frais de fleurs de montagne est particulièrement reconnu pour ses vertus liées à la peau, aux

Laisser un commentaire